Charles Michel a trouvé la bonne méthode : "Le succès du Conseil européen, c’est aussi le sien"

Olivier le Bussy, La Libre Belgique, 21.07.2020

Quotes

Link to full article


Charles Michel n'est pas passé maître dans l'art de conserver une poker face. Quand il est agacé, cela se voit. Et quand il est content, il ne cherche pas à le dissimuler. Le visage du président du Conseil européen traduisait donc un immense sentiment de satisfaction mardi, peu avant 7 heures du matin, quand il s'est présenté devant la salle de presse (vide, mesures de confinement obligent) du bâtiment Juste Lipse, à Bruxelles. "Good morning everyone. We did it. Europe is strong, Europe is united" ("Bonjour tout le monde. Nous l'avons fait, l'Europe est forte, l'Europe est unie, en v.f.), a-t-il déclaré avec l'euphorie de celui qui voit récompensé un très long effort.
Il a en effet fallu quatre jours, quatre nuits et 89 heures aux chefs d'État et de gouvernement des Vingt-sept pour trouver un accord sur le cadre budgétaire 2021-2027 et le plan de relance de l'économie qui sera financé par des emprunts européens à hauteur de 750 milliards d'euros. À ses côtés, la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a salué "la persévérance énorme" dont avait fait preuve le Belge, organisateur et chairman de l'interminable sommet. "Le succès du Conseil européen, c'est aussi le sien." [...]

Un contexte différent et l'appui sans faille du tandem Merkel-Macron

Si le Belge a réussi là où il avait échoué, alors que la négociation était encore plus complexe, c'est aussi en raison des circonstances. La pandémie de Covid-19 a bouleversé l'Europe et mis son économie sur le flanc. "Nous sommes dans un monde tout à fait différent. Il ne s'agissait pas de juste négocier un autre cadre budgétaire", pointe Janis Emmanouilidis, directeur des études du European Policy Centre. Qui pointe que le point de départ était différent : "Il y avait une initiative franco-allemande sur le fonds de relance et une proposition de la Commission soutenue par beaucoup d'État membres."

Contrairement au sommet de février, Charles Michel a pu compter sur le soutien du tandem franco-allemand dont les membres, cette fois, roulaient au même rythme, vers la même direction. "Il a été assez intelligent pour travailler étroitement avec eux et les consulter régulièrement", souligne une autre source.

M. Emmanouilidis, tout en louant la façon dont Charles Michel a piloté l'affaire, souligne qu'un succès était la seule issue possible. "Les leaders ne pouvaient pas reporter la discussion à septembre. La crise de 2010 leur appris qu'il fallait agir rapidement et de manière décisive avant que la situation soit hors de contrôle".

Le sommet aurait cependant pu capoter à plusieurs reprises. D'entrée de jeu, quand le Néerlandais Rutte a pris la réunion en otage en refusant de discuter de quoi que ce soit d'autre que de la gouvernance du fonds. Ou dimanche soir quand, las de constater que les fruguaux ne bougeaient pas sur les montants des subventions, "Charles Michel a demandé à Stefan Lofven si ça valait la peine de continuer. Celui-ci a répondu qu'il voulait discuter en bilatérales. Michel a dit : Non, je veux entendre la réponse ici", explique une source proche des discussions. Le Suédois n'a pas osé répondre par la négative. Il était dès lors évident que l'échec n'était une option pour personne.

Read full article here


Latest media contributions

EPC Update – analysis of EU Summit on 1/2 October
Online Briefing, YouTube, 02.10.2020

Ursula von der Leyen: Erste Rede zur Lage der Union
Interview, WDR 5 (German radio), 16.09.2020

"Eine Gesundheitsunion ist ein sehr ambitioniertes Ziel"
Interview, rbb (German radio), 16.09.2020

Ein ganz anderes Europa
Interview, tagesschau.de, 15.09.2020

Comment l'Europe tente de mettre fin au bazar des avis de voyage
Quotes, La Libre Belgique, 04.09.2020

EPC Update – analysis of ongoing COVID19 situation and state of affairs regarding Brexit
Online Briefing, YouTube, 04.09.2020

Les Etats-Unis d’Europe, un rêve encore lointain
Quotes, Capital (FR), 22.07.2020

Angela Merkel Guides the E.U. to a Deal, However Imperfect
Quotes, The New York Times, 21.07.2020

EPC Update – analysis of ongoing negotiations on MFF & Recovery Package
Online Briefing, YouTube, 20.07.2020


Media