Crise de coronavirus : le test de résistance de l'Union européenne ne fait que commencer

Maria Udrescu et Olivier le Bussy, La Libre Belgique, 26.03.2020

Quotes

Link to full article


À Bruxelles, le rond-point Robert Schuman, cœur du quartier européen, est désert. Une image surréaliste, dystopique même, à mille lieues du bourdonnement habituel de politiques, fonctionnaires, diplomates, journalistes, policiers et autres manifestants. Le 26 mars, les vingt-sept chefs d'État et de gouvernement de l'Union étaient censés se réunir dans le bâtiment Europa pour pinailler, pardon négocier, à nouveau sur les chiffres et les virgules du budget européen 2021-2027, après avoir échoué à trouver un accord le 20 février dernier. Aucun d'entre eux n'aurait imaginé qu'un mois plus tard, ils discuteraient par visioconférence – la troisième en trois semaines – des réponses à apporter à la plus grave crise sanitaire du siècle, qui menace la vie de dizaines de milliers de citoyens et dont on ignore encore l'ampleur des conséquences économiques et sociales. Foudroyante, l'épidémie de Covid-19 a pris le monde et donc aussi l'Union européenne de court, mettant à l'épreuve sa résilience d'une manière jamais vue auparavant. Rétroactes. [...]

Le 31 décembre 2019, les autorités chinoises informent l'Organisation mondiale de la santé de l'apparition, à Wuhan, de cas de pneumonie dont la cause est inconnue. A des milliers de kilomètres de là, l'UE commence à jongler avec la crise entre Téhéran et Washington et la flambée du conflit libyen. La Commission consolide son projet phare, le Pacte vert européen, et prépare une stratégie pour imposer l'Europe dans le domaine industriel ou du numérique. "Au début, la crise du coronavirus est lointaine. On a l'impression qu'elle peut être contenue et qu'elle ne va pas devenir une pandémie mondiale", rembobine Janis Emmanouilidis, directeur d'études de l'European Policy Centre. [...]

"La crise touche les Vingt-sept de manière différente, par vagues décalées. C'est un choc symétrique, mais qui frappe de manière asymétrique", observe M. Emmanouilidis. Résultat : les États membres, paniqués, réagissent, chacun dans son coin, en ordre dispersé. "Ils ont peu d'intérêt à gérer la crise au niveau européen, parce que ce n'est pas à ce niveau que se trouve la compétence pour adopter des mesures face à l'urgence sanitaire", concède Alberto Alemanno, professeur de droit à HEC Paris. "Mais les ministres de la Santé, les chefs d'État et de gouvernement auraient pu décider de se coordonner et de mettre en commun leurs compétences souveraines de manière volontaire". [...]

"Une occasion ratée"

"Le paradoxe est que le nombre de citoyens, même parmi les eurosceptiques, qui attendent beaucoup de l'Europe est important. C'est une occasion ratée et les conséquences de ces manquements vont être de longue durée. Ils seront exploités par des forces politiques qui disposeront d'arguments pour mettre en lumière les limites de l'UE et de son leadership", craint Alberto Alemanno. Selon un sondage publié le 19 mars, seuls 35 % des Italiens évaluent positivement le rôle joué par l'Union dans la crise. "C'est un coup dur pour l'image de l'UE", confirme M. Emmanouilidis, qui refuse cependant de parler de crise existentielle du projet européen. "Les régions allemandes ont pris des mesures de manière très désordonnée. Or personne ne remet en question la survie de l'État fédéral allemand". [...]

De fait, estime M. Emmanouilidis, "la manière dont l'Union répondra aux prochaines phases de cette crise et à ses conséquences sera déterminante". Le vrai test de la résistance, de l'endurance et de l'ambition de l'UE est à venir. L'adage veut que l'Union se construit par crises. Si les leçons tirées de celle du coronavirus sont à la hauteur du défi, elles pourraient donner un élan inédit à la construction européenne. Ou, le cas échéant, l'ébranler de manière fondamentale.

Read full article here


Latest media contributions

Deutschlands Corona-Präsidentschaft
Quotes, Deutsche Welle, 01.07.2020

Deutschland übernimmt die EU- Ratspräsidentschaft
Interview, SWR2 (German radio), 01.07.2020

"Erwartungen an Deutschland besonders hoch"
Interview, AufRuhr, 30.06.2020

La présidence de l'Union européenne met l'Allemagne sous pression
Quotes, La Libre Belgique, 30.06.2020

UE: Merkel face aux défis de la présidence du Conseil
Quotes, Deutsche Welle (FR), 29.06.2020

EPC Special Friday Update – state of affairs & prospects for the COVID-19 crisis
Online Briefing, YouTube, 26.06.2020

Ohne Scheu vor dem Führungsanspruch
Quotes, Wiener Zeitung, 19.06.2020

EPC Friday Update – MFF/Recovery Instrument – Brexit – Schengen
Online Briefing, YouTube, 19.06.2020

EPC Friday Update – ECB PEPP programme; Brexit, Conference on the Future of Europe
Online Briefing, YouTube, 12.06.2020

EPC Friday Update – Brexit, German Council Presidency & health policy
Online Briefing, YouTube, 06.06.2020


Media